Antonin Portal, de la télé à la réalité

Aujourd’hui restaurateur à Marseille, Antonin Portal est un des premiers participant de la fameuse émission Les Marseillais. Après avoir multiplié les métiers, l’enfant du Sud a est apparu dans plusieurs programmes. Il jette sur ses anciens tournages un regard sans illusions ni regrets.

Au restaurant Le Bonaparte, à Marseille, deux serveurs discutent. « Quand j’ai postulé ici, je lui ai demandé un autographe. Pour moi aujourd’hui, c’est un gars comme nous, bien du Sud. Un bon patron pour nous quoi ». Le « patron » dont les deux jeunes hommes à l’accent chantant parlent, c’est Antonin « Toto » Portal. Quand il entre dans la salle, les habitués le saluent. « Toto » a la même allure que beaucoup de jeunes marseillais, cheveux gominés, barbe bien taillée, yeux bleus… Mais son parcours est particulier. « J’ai l’impression d’avoir vécu déjà dix vies« , lance t-il.

Nouvelles histoires

A 31 ans, Antonin Portal a été arbitre, développeur d’application mobile, organisateur de soirées, restaurateuret candidat à la célèbre émission de téléréalité Les Marseillais. « Plus jeune, je me destinait à être professeur d’Histoire, mais ça n’a pas duré… Je suis un imposteur des études ! », s’amuse t-il.

Son incursion dans l’univers de la télé, c’était en 2012. Alors qu’il était avec sa compagne dans le centre commercial de La Valentine à Marseille, il s’est fait accoster par des jeunes femmes . Elles lui ont posé une question qui a changé sa vie : « Ça te dirait d’aller à Miami ?« . Avec le soutien indéfectible de sa famille à Plan-de-Cuques, Antonin n’a pas hésité. « Je n’avais connu que la Provence jusqu’ici dans ma vie. Mon entourage m’a encouragé à élargir mes horizons ». Quelques jours après, Antonin a donc traversé l’Atlantique pour la première fois et s’est retrouvé dans le premier épisode des Marseillais à Miami.

Antonin Portal raconte sans complexe les dessous des tournages auxquels il a participé jusque dans une période récente. Douze saisons, environ un mois et demie de tournage par émission, il dresse le bilan. « J’ai vraiment cru que ça ne durerai que 6 mois », explique t-il. Le jeune homme a pu observer le travail de scénarisation conduit par la production. Il reconnaît sa naïveté du début, quand il ignorait que les caméras étaient allumées non-stop pour tenter de capturer la séquence “choc” ou le “clash”.  Lors de moments intimes sous la couette ou pendant les soirées arrosées, les cadreurs restaient là capables de se faire oublier. Il a quitté la téléréalité sans regret. « J’ai toujours été moi-même. Je ne jamais joué de rôle« .

La télévision, pas encore zappé

Aujourd’hui, Antonin tient deux restaurant depuis 2017, La table d’Augustine et Le Bonaparte, deux brasseries installées dans le quartier historique du Panier à Marseille. Son associé est en cuisine. Lui gère la communication et l’aspect financier. Antonin répète qu’il a pris de la distance par rapport à ces émissions. Mais sa notoriété fait quand même venir des clients dans ses restaurants. Toutes les stars de la télé-réalité ont mangé dans l’une de ses enseignes, devenue des lieux incontournable de la ville. Avec ses 550 000 abonnés sur les réseaux sociaux, Antonin Portal est une personnalité publique. Même s’il dit avoir “fait son temps” à l’antenne, il ne disparaît pas totalement des radars de la sphère people qui lui a permis de devenir ce qu’il est aujourd’hui.

Texte, Photographie et Vidéo : Pierre Berge-Cia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.