Le savon de Marseille retrouve ses lettres de noblesse

Produit traditionnel de la cité phocéenne, le savon de Marseille était menacé de disparition. Malgré la crise du covid et la concurrence des pays d’Asie, la production de savon à Marseille reprend vie grâce à quelques producteurs attachés à ce produit qui bénéficie d’une image forte.

« Sur 100 savonneries à Marseille au siècle dernier, on est maintenant quatre », constate Serge Bruna, propriétaire de la savonnerie de la Licorne (6e). Le savon de Marseille a failli disparaître. Mais il semble aujourd’hui renaître, grâce à quelques entrepreneurs passionnés comme lui. A l’arrière de sa boutique colorée et parfumée, se révèle l’antre du savonnier : son atelier de production. Trois jeunes d’une vingtaine d’années sont concentrés. Ils s’activent à leurs postes respectifs : faire sortir les barres de savon, les découper et les estampiller.

L’atelier de production compte des machines centenaires. Photo : Nolwenn Autret
Naturel et sain

Le covid-19 a d’abord dopé les ventes de certains industriels au détriment de celles des artisans. « Quand vous aviez votre bon de sortie pour une heure, les gens profitaient des supermarchés pour acheter leur pain, leur salade et leur savon », se souvient Serge Bruna, maître-savonnier depuis trois générations. Mais les professionnels du savon de Marseille n’ont cependant vu leur production diminuer que légèrement. Rapidement, le produit a tiré son épingle du jeu, car jugé plus sain que le gel hydroalcoolique pour se désinfecter les mains.

Virus ou pas, le savon attire. « C’est naturel. Le savon de Marseille nous permet de se laver qu’une fois », plaisante Kleber, 75 ans. En vacances dans le coin, il en profite pour refaire ses stocks avant de rentrer chez lui en Poitou. Le produit bénéficie en effet d’une image de qualité, de produit nature, biodégradable, économique et écologique.  

Un côté écologique

« Les gels douche en bouteille plastique, c’était pas terrible. Cela produit des déchets », reconnaît Clément, urbaniste de 24 ans. Sensible aux enjeux écologiques, il a choisi de passer au savon de Marseille pour la toilette et le ménage. « Les gens s’intéressent aussi de plus en plus au bilan carbone. On a donc une belle carte à jouer », confirme Serge Bruna en désignant un cubitainer d’huile d’olive venant d’un fournisseur implanté à quinze kilomètres d’ici. Pour le professionnel, maîtriser la fabrication de son produit est l’une des raisons qui ont permis au savon de Marseille de « retrouver ses lettres de noblesse ». D’autres savonneries comme Marius Fabre, une institution localisée à Salon-de-Provence, a annoncé arrêter l’huile de palme dans ses produits. Elle prévoit de passer l’intégralité de sa gamme olive en 100% olive avant la fin du premier trimestre 2022.

Serge Bruna, maître-savonnier depuis trois générations. Photo : Nolwenn Autret
De nouvelles perspectives

Le savon de Marseille ne cesse d’innover. Nouvelles couleurs, nouvelles odeurs, il existe aujourd’hui même des savons au CBD (Cannabidiol). La savonnerie de la Licorne en a déjà fabriqué pour deux clients. « On a fait le dossier cosmétique pour vérifier auprès d’un toxicologue les quantités induites », indique Serge Bruna. Le phénomène est tout récent, il séduit.

Le prochain objectif est la mise en œuvre de formations de savonniers. L’idée est d’accompagner des personnes désireuses d’acquérir des compétences dans le domaine lors de formations courtes ou plus longues. Ce vendredi 4 février 2022, Elisabeth Borne, ministre du Travail, était à Marseille et y rencontrait les représentants de différentes savonneries. Dans le cadre du plan de relance, la Savonnerie du Midi va, par exemple, pouvoir construire une nouvelle ligne de production. Soutenu par l’Etat, le savon de Marseille ne semble plus être sur une pente glissante.

Texte et photos Nolwenn Autret

Une réflexion sur “Le savon de Marseille retrouve ses lettres de noblesse

  • 30 mars 2022 à 9h32
    Permalien

    Bonjour Mr Bruna,
    Magnifique reportage sur votre passion et belle entreprise, sur meteo a la carte.
    Avez vous des points de vente dans le vaucluse, region de Cavaillon ou Apt, ou comment peut commander vos produits?
    Merci bonne journée.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.